une première victoire pour le collectif !

Publié le par cvgg

voir aussi l'article de la Provence du jour ci-dessous

 

Communiqué du « Collectif de Vigilance Gaz de Gardanne »

Samedi 12 mars 2011

 

Une première victoire pour le CVGG !

Notre collectif a réussi, à peine quatre semaines après sa création,  à impulser directement le vote d’une motion par la CPA (communauté des communes du pays d’Aix) qui condamne  les projets  d’exploitations gazières sur son territoire.

 

Le Collectif de vigilance se réjouit du vote unanime ce vendredi 11 mars 2011 par la CPA d’une motion directement inspirée par celle adressée par le collectif à tous les maires touchés par le permis dit « de Gardanne » (copie ci-dessous)

C’est probablement la première fois qu’une motion d’un collectif est adoptée par une collectivité.

Nous remercions Michel Boyer, Maire de Simiane et Jean Pierre Saez, vice-président délégué  à l’environnement  de la CPA et maire de Venelles, d’avoir tenu bon face aux résistances et réticences de certains maires et élus de la communauté du Pays d’Aix.

 

Mais le collectif n’est pas dupe et ne crie pas victoire pour autant, car nous savons que la décision définitive sera prise par le gouvernement français.

 

Notre objectif reste inchangé :

Il est indispensable d’inclure l’exploitation des gaz de charbons dans le moratoire actuel et toute décision future d’arrêt de recherches de Gaz Non Conventionnels.

 

Pour ce faire nous allons nous attacher à convaincre individuellement les maires et élus du « permis de Gardanne » de voter notre motion dans leurs communes respectives.

Les actions d’information et de sensibilisation du collectif vont se poursuivre, la pression citoyenne ira en grandissant et nous remercions tous les signataires de notre appel (près de 400 à ce jour) qui nous ont permis d’arriver à ce premier résultat.

 

Pour le CVGG

Achim Gertz  

06 69 72 11 06

collectifgazgardanne@laposte.net

http://cvgg.over-blog.com/ 

 

 

 

 


Pour mémoire, le texte de proposition de motion adressé aux 18 maires de communes du « permis de Gardanne »   :

 

Considérant

Les polémiques suscitées par le « permis de Gardanne », qui autorise la société European Gas Limited à poursuivre pour une durée de 3 ans des recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux sur un périmètre de 365 km2, allant de Aix en Provence à Gréasque, de Septèmes les Vallons à Fuveau ;

La nécessaire transition énergétique vers les énergies non fossiles et renouvelables avec le souci de réduire nos besoins énergétiques.

 

Constatant

Que ces autorisations ont été attribuées avec la plus grande discrétion puisque les citoyens et les élus des territoires concernés en ont pris connaissance par hasard sans aucune information préalable quant à l’intérêt économique de ces opérations et aux risques qu’elles pourraient faire courir aux populations et à l’environnement.

 

 

 

Le conseil municipal de la Ville de                             vote la motion suivante :

La commune de …………………… prend acte de la décision prise le 4.2.2011 par la ministre de l’écologie de suspendre temporairement les forages de prospection du gaz de schiste sur le territoire Français et demande à l’état d’y inclure le permis dit « de Gardanne » et de ne plus délivrer aucun permis de recherche ou d’exploitation sur les Gaz Non Conventionnels sur le territoire de sa commune  sans l’ouverture préalable d’un débat public avec mise à disposition de toutes les informations connues par les organismes publics (DREAL, BRGM …)

 

 

 La-Provence-12_mars_2011-1-.JPG

Publié dans réunions et actions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article